POURQUOI L’AGRICULTURE FAMILIALE ?

whyfamilyfarming

La population mondiale atteindra 9 milliards de personnes en 2050. Serons-nous prêts à nourrir 2 milliards d’hommes et femmes supplémentaires d’ici 2050 ? Un consensus mondial a émergé progressivement sur l’importance du rôle que joue l’agriculture familiale pour la sécurité alimentaire dans le monde entier. Effectivement, avec quelques 500 millions de petites fermes aujourd’hui, l’agriculture familiale est la forme prédominante d’agriculture dans le secteur de la production alimentaire et est étroitement liée avec la lutte contre la faim et la pauvreté.

Nous sommes très conscients du rôle clé que les petits agriculteurs jouent dans l’éradication de la pauvreté et la transition vers des systèmes de productions agricoles plus inclusifs et durables. À l’occasion du Livelihoods Camp 2015, nous voulons mettre l’accent sur les paysans et reconnaître leur contribution à notre société. Cette occasion unique récompensera les meilleures pratiques et initiatives qui permettent aux paysans des plus petites communautés rurales d’accroître leur productivité et ainsi, de bénéficier de manière plus globale à notre planète.

Paradoxalement, malgré le fait que ces paysans garantissent notre sécurité alimentaire, ils appartiennent aux populations les plus menacées du monde. Plus de 70% de ces populations les plus pauvres sont des paysans des régions rurales d’Afrique, d’Asie, et d’Amérique Latine. Ils n’arrivent pas à être productifs car ils ne peuvent que très difficilement accéder aux ressources, aux crédits, et aux technologies modernes.

Par ailleurs, le réchauffement climatique menace la production agricole. Les enjeux économiques, sociaux, et environnementaux liés à l’agriculture familiale sont particulièrement graves en Afrique de l’Ouest et dans les pays du Sahel. Ces régions sont les plus vulnérables aux défis de l’adaptation au réchauffement climatique et elles dépendent fortement de leurs écosystèmes naturels.

L’objectif du Livelihoods Camp 2015 est de rassembler des acteurs issus des secteurs public et privé qui travaillent dans les domaines de l’agriculture et du développement durable. Ensemble, nous pouvons co-développer des meilleures solutions pour équiper les paysans avec les bons outils et les compétences nécessaires pour accroître leur productivité dans un modèle d’agriculture durable. Plusieurs preuves illustrent que des paysans pauvres peuvent accroître leur potentiel de productivité quand de bonnes politiques et pratiques sont mises en place. Les acteurs publics et privés peuvent aider ces paysans en leur apportant également des services financiers, à l’instar de l’accès au crédit et l’assurance. Le but du Camp est de promouvoir un échange profond et un réseau dynamique.